STRATÉGIE DE DIFFUSION

Native advertising, site éditeur, Social advertising

Stratégie de diffusion

Nous vivons une époque formidable ! Celle de la révolution conjuguée des usages, des modes et des outils de consommation. Une époque de libération et de partage de la parole grâce aux réseaux sociaux. Les réseaux sociaux ont, en effet, modifiés notre la manière d’interagir, d’évaluer, de publier, de jouer, d’acheter et même de travailler ! Une époque où le digital a pris de plus en plus le pas sur les médias dit traditionnels et en particulier le géant historique qu’est la télévision. Il suffit de se pencher sur l’étude menée en 2016 par le Pew Research Center pour s’en convaincre ! Selon elle, près de 25% des 13-17 ans américains sont connectés « presque constamment » sur les réseaux sociaux, quand 56% se connectent de nombreuses fois par jour.

Stratégie diffusion millenials

Ces mutations nous amènent à une situation assez paradoxale : une défiance de plus en plus affirmée et revendiquée par le consommateur à l’égard de la publicité, en particulier sur le digital ! Mais, dans le même temps, les professionnels du marketing continuent de développer des outils technologiques permettant d’effectuer un travail de mesure plus fin, d’analyser plus de données client et d’effectuer un suivi détaillé de son parcours via le tracking

Dans ce contexte, création graphique et gestion du média planning sont toujours aussi silotés. Pourtant, une campagne client réussie repose encore plus sur une juste exposition au bon endroit et au bon moment grâce à une création adaptée.
Fort de cette conviction, VerticalY a développé une expérience forte sur le déploiement de stratégie et de dispositifs digitaux à la performance. VerticalY propose également une vision et un accompagnement expert en matière de marketing des communautés, afin de permettre à la marque de mieux comprendre ses consommateurs.

La phase de création de contenu et le choix du format:

Quelle que soit la typologie de dispositif mis en place, Verticaly active une phase de test & learn préalable. Cette période test, permet à nos équipes d’identifier les bons messages sur lesquels s’appuyer et les bonnes créations à adresser, en fonction des écosystèmes média (social et/ou éditorial) préemptés pour la campagne.
La première étape de notre méthodologie consiste à déterminer le bon format, les chargés de contenus Verticaly choisissent les formats les plus adaptés aux devices et aux espaces de diffusion activés.
Du fait de consommation constamment grandissante, versus le desktop, le média mobile est privilégié. Les chiffres en attestent, depuis 2017, le mobile est un des devices prioritaire pour se connecter à internet. En 2018, 90% des français se connectent sur internet avec leur smartphone au moins une fois par jour. (Sources : Baromètre du mobile 2017, Le Blog du Modérateur et La Barométrie Mobile d’OMD 2018, La Réclame.)

Qu’est-ce que le Native Advertising et pourquoi est-ce un format que nous privilégions ?

Les formats d’affichage IAB traditionnels tel que le display, la vidéo inread, le préroll ne permettaient pas vraiment d’allier les objectifs historiques des campagnes de branding avec ceux des campagnes à la performance. Grâce aux formats de native advertising, il est possible de répondre à la fois aux enjeux classiquement attribués aux campagnes dites de branding (valeurs de la marque, couverture sur cible, vidéos vues garanties) et à ceux des campagnes de marketing à la performance (génération de leads, vente, téléchargement, souscription, inscription etc...).

Stratégie diffusion publicitaire

L’achat publicitaire média au format native advertising est un mode de diffusion payant, prisé par les annonceurs souhaitant travailler leur communication par le biais du contenu, notamment. Souvent désigné comme des publicités totalement intégrées, il s’agit d’emplacements publicitaires privilégiés par les marques pour intégrer de manière optimale le contenu de la marque au sein du flux de l’éditeur ou de la plateforme sociale.

Par définition, il s’agit donc de toute forme de contenu payant qui « s’adapte » au support et qui ne perturbe le contrat de lecture et le surf de l’internaute. Cette définition inclue les tweets sponsorisés sur Twitter, les publications suggérées sur Facebook, et les recommandations basées sur le contenu éditorial des plateformes de découverte de contenu telles qu’Outbrain.

Popularisés par les plateformes sociales et notamment Facebook et par les grands groupes médias afin de de créer un format plus engageant que les classiques bannières publicitaires, des acteurs comme Taboola, Yahoo Gemini, Outbrain ou encore Ligatus propose désormais des plateformes technologiques en open auction pour acheter l’inventaire des médias partenaires.
Au vu de l’engagement plus important sur les formats de native advertising que sur les banners de display les spécialistes du content marketing, en agence et chez l’annonceur, ont fait de ces formats un axe majeur de promotion des dispositifs qu’ils mettent en place.

En effet, avec le native advertising, le taux d’engagement des internautes est potentiellement 25% plus élevé que celui d’une bannière publicitaire. De plus, il permet de donner une image plus positive de votre marque et de faire monter l’intention d’achat jusqu’à 53% par rapport à la publicité display. (Source)

Comment optimiser le contenu pour chaque levier de diffusion

Verticaly adapte les étapes du modèle « lean Startup », modèle basé sur les itérations constantes, pour les appliquer à sa stratégie de diffusion de contenus. L’objectif est d’adresser le bon contenu en fonction du mode de consommation internet mobile de chaque utilisateur.

Stratégie diffusion optimisation

Grâce à la mise en place de trackers et en prenant en compte le parsing du trafic, nous diffusons les contenus idoines à la bonne audience selon plusieurs facteurs:

  • En fonction du site éditeur / publisher: Verticaly adapte alors le message à la ligne éditeur hébergeant ou relayant le contenu du client.

  • En prenant en compte la source de trafic: Nous avons la possibilité d’adapter nos formats ainsi que nos contenus aux différentes sources de trafic. Un contenu produit pour le réseau social Facebook ne sera pas nécessairement identique à un contenu pensé pour Youtube, même s’ils servent la même marque et les mêmes objectifs de campagne.

  • En tenant compte du type d’appareil sur lequel se fera la consultation: Si vous avez plusieurs offres à promouvoir, nous avons la possibilité de diriger les internautes vers celles-ci en fonction de leur device. Le consommateur possédant, par exemple, un device dit « haut de gamme » sera redirigé vers une offre du même acabit.

  • La vitesse de connexion: Lors de la programmation d’une campagne, l’équipe technique de Verticaly intègre à sa réflexion le type de connexion (Edge, 4G, WiFi) ou le débit internet sur lequel s’appuiera le mobinaute/ internaute. L’objectif est alors de minimiser le taux de rebond, un contenu mettant trop de temps à charger pouvant repousser le consommateur.

  • Opérateur: Verticaly s’appuie également sur la variable de l’opérateur utilisé par le mobinuate, dans la programmation des campagnes de ses clients. Cette dernière peut se révéler très utile pour parvenir à adresser des catégories socio-professionnelles données, sans tomber dans l’écueil des ciblages non compliant avec la RGPD.

La méthodologie Verticaly permet donc de reacher les cibles de l’annonceur au plus juste, et de s’adapter très rapidement à ses besoins en:

  • Coupant les campagnes sur les audiences les moins rentables (publisher, groupe de keywords, intérêt, genre et localisation)
  • Suspendant les activations sur les devices peu rentables (type d’appareil, type de connexion, marque de l’appareil, modèle de l’appareil)
  • Se concentrant sur les types de connections mobiles qui présentent les meilleurs taux de conversion

Pourquoi nos méthodes de travail sont-elles RGPD compliant ?

Contrairement à la tendance « unique » du marché qui privilégie la collecte et l’utilisation de datas tierces afin d’affiner le ciblage selon des critères socio-démographiques, Verticaly propose la possibilité d’avoir une approche flux centrics.
L’étude des flux et l’amélioration de la distribution de trafic se font grâce à la mise en place de redirect trackers permettant d’optimiser, selon les modes de consommations et non des données personnelles.

L’étude des flux de trafic et la distribution intelligente, comment ça marche ?

Google Analytics est un outil performant et utilisé par un grand nombre des professionnels du marketing : grâce aux données site centrics, l’optimisation de site et du trafic naturel est possible. Cependant, cet outil n’a pas été conçu pour optimiser le tracking en provenance des leviers publicitaires autre que les solutions Google
Des outils tels que Voluum ou Funnel Flux permette de se concentrer sur ces flux de trafic et sur leur distribution en amont de l’arrivée de l’internaute / du mobinaute sur la plateforme.

Quelles sont les possibilités de offertes par Google Analytics ?

  • Connaitre la provenance des internautes
  • Identifier les différentes sources de trafic
  • Analyser et comprendre le surf de l’internaute
  • Tracker les conversions

Quelles sont les limites de l’outil ?

  • Possibilité de réaliser des tests multivariés sur une base limitée à 5 éléments seulement
  • Le tracking site centrics peut être bloqué par des outils tel qu’AdBlock
  • Quasi-impossibilité d’étudier le trafic avant sa distribution

Qu’est-ce que les nouveaux tracker permettent de faire de différents ?

  • Obtenir des informations sur le mode de consommation de l’internaute et le rediriger vers la bonne page
  • Tracker la long term value d’une conversion grâce au croisement de donnée
  • Personnaliser les landing page selon la source de trafic et surtout la création publicitaire afin d’améliorer la distribution

Cette gestion de la distribution du trafic couplé à un savoir-faire « contenu » pensé par des spécialistes de la performance, c’est ce nous désignons par « intelligence content » chez VerticalY

Stratégie

Native Advertising

Influence

Edition de site

Tracking