fbpx

Qu’attendre de l’ouverture de la plateforme publicitaire de Pinterest ?

Il est désormais possible pour les annonceurs de sponsoriser des contenus sur la version française de Pinterest…

Depuis le 7 novembre 2018, le réseau social de partage d’idées et de photos a officiellement ouvert sa plateforme aux annonceurs en France, faisant de notre beau pays la première nation non anglophone et la septième au total après les États-Unis, le Royaume-Uni, l’Australie, le Canada, l’Irlande et la Nouvelle-Zélande. Des premiers partenariats « tests » avaient été effectués en amont avec des marques telles que Guerlain, Air France ou encore Louis Vuitton, mais la fonctionnalité est désormais disponible à tous ceux possédant un compte business. Alors verra-t-on une arrivée massive de contenus sponsorisés sur la réseau social Pinterest ?

« Pinté » quoi?

Qu'est-ce qu'un pin ?
La plateforme s’inspire de l’application Tote développée par le même trio d’ingénieurs

Peut-être moins connu que Facebook, Instagram, Twitter, Youtube ou encore Snapchat, Pinterest n’en reste pas moins un des poids lourds du web social. Lancée en 2010 par un trio d’entrepreneurs « tech » américains, la plateforme est un savant mélange entre un réseau social et une galerie photo.

Elle vous permet de créer des albums thématiques, d’y épingler des visuels (comme sur un tableau en liège par exemple) et de les partager avec les autres utilisateurs. Le nom Pinterest vient ainsi de la réunion des mots :

  • « pin » (épingle en anglais)
  • et « interest » (intérêt ou curiosité).

250 millions de visiteurs et 175 milliards d’épingles

La version française est lancée durant l’été 2013 et comptait en 2018 près de 3 millions d’utilisateurs actifs par mois.

Dans le monde ce ne sont pas moins de 250 millions de personnes qui utilisent chaque mois Pinterest, dont 70% de femmes et 175 milliards d’épingles. Aujourd’hui valorisée à hauteur de 13 milliards de dollars, l’entreprise vient tout juste de faire son entrée en bourse.

Une plateforme orientée e-commerce

Parfois pointée du doigt à cause de son modèle économique incertain, Pinterest a commencé à s’ouvrir aux enseignes à partir de 2014, mais uniquement aux États-Unis.

En 2015 une mise à jour a fait apparaître un bouton « acheter » sur les épingles affirmant la volonté de Pinterest de s’orienter vers le e-commerce.

En 2016, le système de « pins » sponsorisés est déployé à l’international, Royaume-Uni en tête, puis un an plus tard la fonctionnalité « Shop the look » fait son apparition. Celle-ci permet aux utilisateurs d’acheter les différents produits visibles sur un contenu épinglé, comme un sac à main ou des chaussure par exemple.

En novembre 2018, la France se joint à la liste de nations (cf liste ci-dessous) ayant accès à la promotion de contenus :

  • États-Unis
  • Canada
  • Royaume-Uni
  • Irlande
  • Australie
  • Nouvelle-Zélande
  • France (novembre 2018)
  • Espagne (mars 2019)
  • Italie (mars 2019)
  • Allemagne (mars 2019)
  • Autriche (mars 2019)

Publicité sur Pinterest : une aubaine pour les marques

L’ouverture de la plateforme publicitaire aux annonceurs français permet à ces derniers de promouvoir un contenu, généralement une image, auprès d’un public plus ou moins spécifique en fonction des volontés de la marque, à l’image de ce qui est proposé par Google Adwords ou Facebook Ads.

Comment transformer un contenu sponsorisé en un acte d'achat
Guerlain a été une des premières marques à pouvoir tester la plateforme publicitaire

75% du contenu est proposé par des marques

Sans mauvais jeu de mot, il est parfois difficile pour une marque de tirer son épingle du jeu parmi tout le contenu disponible, à 75% proposé par des professionnels.

De plus, malgré les 2 milliards de recherches effectuées chaque mois, seulement 3% d’entre elles contiennent le nom d’une marque. La mise en place des épingles sponsorisées permettra par conséquent aux enseignes d’accroître leur visibilité sur le réseau et de toucher plus facilement leur cœur de cible.

Une hausse du trafic et des ventes

L’augmentation du trafic online et par extension une hausse des ventes sont également des objectifs atteignables via une campagne publicitaire sur Pinterest. Un des atouts de la plateforme repose sur la possibilité de rediriger l’utilisateur directement vers un site web, ainsi la personne ayant épinglé et aimé un contenu de marque peut très facilement visiter le site en question, découvrir plus en profondeur la gamme de produits et passer à l’acte d’achat.

L’utilisation de « pins » sponsorisés a permis à TIPTOE, marque de mobilier contemporain et d’accessoires design, d’augmenter les commandes en provenance de Pinterest de 95%.

Pinterest
Comment intégrer ce site dans une stratégie sociale?
Un exemple d’épingle sponsorisée TIPTOE au milieu du fil organique

Un interêt grandissant pour Pinterest

L’ouverture de la publicité poussera probablement certaines entreprises à s’intéresser au réseau social.

Preuve de l’intérêt grandissant des marques pour Pinterest, la société Bel’M, fabricant français de portes d’entrée, a décidé de diversifier sa stratégie marketing en investissant sur la plateforme. Grâce aux différentes actions menées, le nombre de formulaires de contact remplis par des visiteurs « rabattus » par le réseau social est désormais deux fois supérieur à la moyenne globale des visiteurs de leur site Belm.fr.

La possibilité de promouvoir des épingles est alors une aubaine pour l’enseigne qui compte bien en profiter pour confirmer ces bons retours.

Publicité Pinterest : une opération gagnant-gagnant

L’ouverture de la plateforme publicitaire s’inscrit logiquement dans la stratégie de Pinterest de diversifier (et augmenter) ses revenus et dans sa volonté d’être résolument tournée vers le e-commerce. Cela semble être une excellente nouvelle pour les marques déjà présentes, mais également pour les utilisateurs qui se verront proposer des contenus et des produits auxquels ils n’avaient pas forcément accès auparavant.

Un chiffre clé en matière d’épingles sponsorisées : 61% des utilisateurs ont découvert de nouvelles marques et nouveaux produits grâce à ces « pins ».

Digimind
Comment booster son CA grâce au réseaux sociaux ?
Avec l’ouverture de la plateforme publicitaire, investisseurs comme annonceurs pourront se tailler une part du gâteau.

Il y a donc fort à parier que les « pins » sponsorisés se multiplieront au fil des mois sans pour autant que cela fasse fuir les utilisateurs. De plus, cela pourrait inciter des enseignes jusque là réticentes à sauter le pas de l’ouverture d’un compte Pinterest.