fbpx

Smart payment : où en est-on de son adoption par le consommateur ?

Les moyens de paiement dématérialisés envahissent notre quotidien. Bye-bye le cash, bonjour la monnaie virtuelle !

Une étude réalisée en 2017 par Visa, indiquait qu’à l’époque déjà 62% des Français avait procédé à un paiement par voie dématérialisé. Ainsi, en une seule année, plus d’un milliard de transactions sans contact (NFC) ont-elles été enregistrées. Point sur l’évolution, deux ans après.

Paiement sans contact : parlons (gros) chiffres

En 2016, le nombre des transactions réalisées grâce au paiement sans contact en France dépassait les 600 millions.

Il est aujourd’hui supérieur à deux milliards.

Qu'est-ce que le smart payment ?
Plus de 2 milliards de paiements sans contacts en 2018.

Deux milliards d’opérations, mais pour quel montant total ?

Là aussi les chiffres parlent d’eux-mêmes…aujourd’hui les seules transactions réalisées à partir de cartes bleues équipées de l’option NFC (paiement sans contact), atteignent plus de 22 milliards pour l’année 2018. Et nous n’avons pas encore abordé les autres modes de paiements dématérialisés !

« À partir d’un certain montant, quand on parle pognon, tout le monde écoute. »

Jean Gabin, film « le Pacha », dialogues de Michel Audiard, 1968

La fin du cash ?

Comment payer sans contact ?
Que faire de tous ces billets ?

La tendance paraît inéluctable. L’argent physique tend à diminuer, au profit de cryptomonnaies et de moyens de paiement virtuels. Indolore, rapide et facile, l’acte d’achat se fluidifie de plus en plus.

Lorsque qu’une personne utilise de la monnaie ou « craque » un gros billet, un sentiment de « perte » survient : l’argent change de main au sens propre. Rien de tel avec les systèmes de paiement virtuel. L’acte d’achat devient anodin.

Quels sont les moyens de paiement intelligents ou smart payment ?

  • La carte bancaire sans contact : c’est le smart payment principal, grâce à l’adoption par la plupart des banques de cartes bleues intégrant ce dispositif.
  • Le paiement sans contact via smartphone : Paylib, Apple Pay, Samsung Pay, Google Pay proposent de tels dispositifs.
  • Les objets connectés : bracelets, montres, bijoux ou tout autre objet pouvant intégrer une puce électronique.

Le tout nouveau smartphone Tik Tok facilitera-t-il ces moyens de paiement ?

Et au point de vue technique et sécurité ?

En France, le montant des transactions réalisées par une carte bleue sans contact est limité (de 20€ à 30€). Des fabricants proposent des étuis anti-ondes pour empêcher la lecture et l’aspiration d’argent par des terminaux piratés.

La technologie NFC intégrée dans les cartes bleues peut en effet être captée jusqu’à une distance de quelques centimètres.

« Un ordinateur en sécurité est un ordinateur éteint…et encore. »

Bill Gates

L’application Paylib, promue par les groupements bancaires, impose la saisie d’un code lors de l’achat. Peu pratique, elle a d’ailleurs été déboutée par Apple.

Google Pay ne pose pas de souci : l’application ne permet pas (pour l’instant) de réaliser de paiement sans contact.

Samsung Pay et Apple Pay se reposent sur des technologies de contrôle biométriques propres à chaque constructeur.

Les smart payement sont-ils pour autant strictement sécurisés ? Toute technologie peut être piratée. Les experts luttent contre les hackers, qui inventent de nouvelles méthodes, de nouvelles approches, qui sont contrées par les experts. Puis les pirates contre-attaquent, les experts ripostent, etc.

 » J’échangerai toute ma technologie pour un après-midi avec Socrate. »

Steve Jobs – Newsweek – 2011

Smart Payment : quels risques ?

Un article intéressant, du journaliste scientifique Simon Massièro, sur le site le Journal CNRS, décrit d’ailleurs dès 2015 les risques afférents à la technologie sans contact NFC. En particulier l’attaque-relais (ou man in the middle) qui représente l’impossibilité pour les terminaux de déterminer la probité de la machine qui leur fait face et présente une requête d’achat.

Dans ce cas, la rencontre est, pour le coup, vraiment, celle du troisième type (aux allures de voleur).

Quel est le niveau de sécurité des paiements digitaux ou sans contact ?
Le côté obscur de la sécurité des données

« Donnez à un homme une arme à feu et il peut voler une banque, mais donnez à un homme une banque, et il peut voler le monde. »

Tyrell Wellick, série Mr Robot

Quelles seront les futures techniques de paiement ?

En complément des technologies déjà évoquées, voici la liste des innovations récentes ou en cours de déploiement, dans un secteur qui continuera certainement de bouleverser nos habitudes et nos modes de vie dans les années à venir :

  • Porte-monnaie électronique, via une application, associé à un la lecture d’un QR code lors de l’achat. Intuitif et plus sécurisé que le simple paiement sans contact, ce système devrait continuer de se développer.
  • Paiement par SMS, essentiellement pour des services pour le moment.
  • Paiement au travers de la facturation de son opérateur téléphonique, là aussi essentiellement pour des services et des applications.
  • Enfin, bien sûr, la grande nouveauté de l’année est le lancement de la cryptomonaie Lybra par Facebook. Associée à Calibra, le porte-feuille électronique de Facebook, elle permettra d’échanger de l’argent en un simple clic de souris. Que l’on habite à Paris ou Tombouctou, le tout étant d’être connecté au réseau…
Comment fonctionne le paiement sans contact ?
Téléphone non-compatible avec le paiement sans contact.

Découvrez enfin où en est la 5G en France.