fbpx

4 étapes à respecter pour faire du lead avec un chatbot !

Découvrez le tuto !

Sur le web, les techniques d’acquisition de trafic sont légion. Le SEO (référencement naturel), le SEA (Adwords), les réseaux sociaux, le sponsoring sur les réseaux sociaux, le display, l’emailing, le netlinking… Autant de techniques que vous appliquez peut-être vous-mêmes et qui génèrent du trafic sur votre site web ou application. Mais si l’on peut se satisfaire du trafic, le nerf de la guerre demeure néanmoins le sacrosaint « lead ». Ou LE prospect qualifié qui achètera ou contactera. Justement, pour améliorer votre taux de conversion, un outil devient indispensable aujourd’hui : l’agent conversationnel. Verticaly vous explique comment faire du lead avec un chatbot ci-dessous !

Faire du lead avec un chatbot, ETAPE 1 : construire tout son mapping de questions/réponses

Vous l’ignoriez peut-être, mais construire tout ce script de questions-réponses est un métier à part entière. Tout du moins pour les chatbots programmés, dont la mission est d’emmagasiner tout un tas de questions et réponses et de pouvoir interpréter les échanges avec un prospect lors d’une discussion (contrairement aux chatbots apprenant et munis d’une intelligence artificielle).

Ainsi, pour maximiser ses chances de faire du lead avec un chatbot, il est on ne peut plus recommandé de parfaitement étudier, des jours / semaines durant, son script. Eplucher toutes les questions pouvant être posées sur le chatbot et fournir toutes les réponses possibles.

N’hésitez pas à vous munir d’outils de mapping pour mettre à plat tout ce cheminement, sans rien oublier.

Par ailleurs, pour construire un bon script, le “wording” ou la “rédaction” sont également essentiels. Il ne faut surtout pas hésiter à rédiger les différentes phrases de votre robot dans un français correct, mais proche de l’interlocuteur. Un discours engageant et de proximité en somme.

Faire du lead avec un chatbot, ETAPE 2 : choisir le bon type de chatbot

Quel bot choisir ?

Notez en effet qu’il existe plusieurs types de chatbots. Ce qui vous laisse non seulement l’opportunité de décider comment déployer votre stratégie d’acquisition via agent conversationnel, mais aussi pourquoi pas, d’utiliser plusieurs bots et plusieurs canaux !

Il existe donc :

  • le chatbot pour réseaux sociaux avec des réponses automatiques personnalisées,
  • le chatbot sous forme d’arborescence avec des questions fermées, dont on rédige le script de questions et réponses au préalable, 
  • le chatbot à intelligence artificielle avec une excellente compréhension du langage naturel humain.

Faire du lead avec un chatbot, ETAPE 3 : suppléer le bot avec un super service client

Le rôle d’un chatbot, sur un e-commerce, une application ou un site web, est d’être ce premier contact pour le visiteur. Si nous pouvons nous permettre une analogie un peu boiteuse, il est cet hôte ou hôtesse que vous rencontrez en arrivant sur un salon professionnel et à qui vous posez des questions ciblées pour savoir où aller. 

Son rôle est ensuite de vous amener au bon stand pour trouver avec exactitude ce que vous êtes venus chercher. 

Avec un chatbot, vous avez donc la première ligne de votre service client. Une aide intelligente conséquente et un véritable plus pour vos équipes. 

Mais pour achever de convertir ce lead qui vous est amené sur un plateau par l’agent conversationnel, il est indispensable de l’associer à un service client presque aussi réactif que ne l’est le bot. Car c’est bien cela que viennent chercher les internautes sur un chatbot. 

A quoi sert un agent conversationnel ?
Pour quels services utilise-t-on un chatbot ?

Notez ainsi que, d’après une étude réalisée en 2018 par Drift, Audience, Salesforce et My Clever, les raisons principales pour lesquelles un client utiliserait un chatbot sont :

  1. “Obtenir une réponse rapide à une urgence” : 37%
  2. “Résoudre une plainte ou un problème” : 35%
  3. “Obtenir des réponses détaillées ou des explications” : 35%.

Le service client, pour transformer le lead amené par le bot, se doit donc d’être à la hauteur de se dernier en termes de ressources humaines, d’informations et de rapidité !

Faire du lead avec un chatbot, ETAPE 4 : proposer des offres

Lorsqu’un lead vient à vous et à votre bot, il a déjà en tête : 

  1. la raison pour laquelle il vient, 
  2. mais aussi ce qu’il compte dépenser 
  3. et quoi acheter. 

C’est “tout bénéf”. 

Mais l’un des grands intérêts d’un chatbot est de profiter de la fenêtre de conversation pour proposer des promotions et autres offres pour réaliser des ventes additionnelles. Ex : 

“Merci pour cette conversation. N’oubliez surtout que grâce au code Verticaly15 vous avez dès à présent 15% de réduction sur les pulls de la marque Supreme !”

En d’autres termes : pourquoi ne pas profiter d’une conversation privilégiée et ouverte avec un client pour lui vendre plus ?